Quand on commence la musculation il y a quelques phrases clefs, et quelques a priori qu’on a tous entendus ou qu’on nous rabâche régulièrement.

J’ai décidé de faire un petit glossaires de ces quelques phrases ou de ces idées que l’on se fait.

Si toi aussi tu te fous des bodybuilders.
Ou si toi aussi t’en as marre d’entendre ces phrases de ton entourage

Cet article te concerne.

Enfin, si toi, là t’es aucun des deux mais juste curieux, t’as aussi le droit de lire !

"Faire de la muscu va te rendre trop musclée / Tu vas ressembler à un mec"

Ca c’est l’a priori que j’entends tout le temps. De mes copines, d’inconnues ou de ma mère « Attention, n’en fais pas trop, sinon tu vas être trop musclée et c’est pas joli sur une fille ». Bon, mettons les choses à plat, calmement.

Lire plus

Déjà une chose simple : si une fille a envie d’être très musclée et de ressembler à ce que vous appelez « un homme », ben qu’elle fasse ce qu’elle veut, ça la regarde et vos goûts vous regardent – comme dirait Schwarzy « Si une femme trop musclée ressemble à un homme, alors j’imagine qu’un homme sans muscle ressemble à une femme ?« .

Blague à part, je vais sérieusement vous rassurer.
Petit cours simple et bref : comment prend-t-on du muscle ?

Alors par plusieurs choses :

  • l’alimentation, primordiale, donc hyper-protéinée,
  • le sport ensuite, de manière régulière et pendant une très longue période – pas 1 an, pas 3 mois, mais au moins 3 ans
  • et enfin, pour ressembler à la femme que je vous vois déjà imaginer… Il faudrait en fait que vous soyez un homme, ou que vous aimiez beaucoup prendre des stéroïdes au petit déjeuner. Parce qu’en fait, au même ratio et échelle d’entraînement qu’un homme, vous aurez beau vous acharner à la salle de sport et vous charger comme des mules… Désolée mesdames, mais vous ne ressemblerez jamais à l’homme qui fait du développer coucher à coté de vous.En effet, lui a une chose en quantité d’hormones que vous n’avez pas – ou à très faible dose – : la testostérone.
    C’est cette hormone qui lui permet de développer sa masse musculaire, alors que vous pendant ce temps, vous vous raffermissez tranquillement et éventuellement vous / En chiffre : taux de testostérone moyen chez un homme de 20 à 45 ans : 10 et 30 nmol/L. Chez une femme du même âge : 0,5 et 3,1 nmol/L.
    Dix fois moins donc, également dix fois moins de chance de ressembler à un homme.

"Les shaker de protéines c'est du dopant"

Pour faire court, imaginez du poulet ou pour les vegans… du tofu. Et imaginez maintenant ce tofu ou ce poulet réduit en bouilli et déshydraté. Imaginez maintenant qu’une fois que ce poulet est réduit en poudre et déshydraté vous vous décidiez à la mettre dans un shaker, et d’y ajouter de l’eau et de le boire.

Lire plus

Bon j’avoue que le processus est bizarre, mais je pense que vous pourrez être rassuré, hormis le goût dégueulasse, c’est pas comme si vous preniez une dose de testostérone à boire. Donc en fait, la protéine que vous voyez en poudre, ce n’est rien d’autre que des protéines de type différents – protéine de lait, de viande, végétale (il y en a pour tous les goûts et touts les tendances) – réduite en poudre et éventuellement couplée avec des compléments alimentaires (bcaa, créatine, acides aminés, etc) qui eux vont vous stimuler ou favoriser la réparation musculaire.

A quoi sert ces shaker de protéines et pourquoi certains en consomment ? Eh bien c’est simple, il y a deux choses à prendre en compte : la protéine en poudre est un complément à prendre quand on a pas forcément le temps de se préparer une viande par exemple, mais qu’il nous faut un certain apport en protéine par jour. Et puis aussi, pour ceux qui cherchent un développement musculaire, c’est un moyen de dépenser moins cher et d’avoir les apports nécessaires de notre journée.
Donc quand vous verrez quelqu’un boire un shaker de protéine, imaginez-le en train de manger un saumon en papillote et tout ira pour le mieux.

" Je prends très vite en muscle / Moi je m'y mets en deux mois je suis comme toi"

Je vous rassure, pour avoir un physique dit musclé, et je parle pas des bodybuilders, on en est loin, il vous faudra entre 5 et 10 ans de pratique, donc en 2 mois vous aurez pas les jambes d’un cheval, ni même le dos d’un nageur olympique.

Lire plus

A la limite, après deux mois, vous serez éventuellement un peu plus ferme. Tout dépendra par la suite de votre diet. Il y a certes des natures plus toniques que d’autres, mais il vous faudra de toute manière beaucoup d’heures de travail et d’acharnement pour arriver à un résultat poussé en musculature.

"Je fais que du cardio pour perdre du poids"

L’erreur la plus commune chez nous mesdemoiselles.
Celle qui est que de croire que sport = cardio ou plus communément « courir ».
Alors faire du cardio c’est bien, ça va vous apporter des choses bénéfiques, comme entretenir votre coeur par exemple, ou vous faire perdre des calories certes.

Lire plus

Mais deux choses ; tout d’abord le cardio c’est simplement une accélération cardiaque qui permet de davantage se dépenser, donc le cardio peut être fait de plein de manière différentes ; course, stepmill (on monte des marches), vélo, corde à sauter, mais aussi renforcement musculaire et… eh oui… musculation. Tout dépendra de l’intensité de vos entraînements, de vos temps de pause et de vos répétitions !

Par ailleurs, ne nous leurrons pas, la plupart du temps, nous commençons le cardio pour une chose simple : perdre du poids. Alors certes en faire va vous aider à en perdre plus rapidement, mais il faudra toujours penser à le coupler à une alimentation équilibrée, car sans celle-ci, pas de résultats ! Que ce soit pour perdre du poids ou prendre du muscle. Comme diraient communément les aficionados du fitness : 70% in the kitchen – 30% at the gym (70% en cuisine 30% à la gym).

Enfin, pourquoi je parle d’erreur ? Car si votre but est éventuellement de sculpter votre corps, alors il faut savoir une chose, le cardio vous fera perdre du poids mais vous n’aurez pas un corps ferme, mais pour beaucoup, flasque. Donc pas de jolies fesses galbées etc. Il est vraiment conseillé de coupler vos entraînements cardio pour arriver à votre but, avec de la musculation ou du renforcement musculaire. Mais après, tout dépendra de votre but, s’il est esthétique ou plutôt d’exploits sportifs.

"Tout dans le physique rien dans la cervelle"

C’est un a priori que j’entends beaucoup des personnes en dehors du milieu. Alors certes, le monde est plein de personnes avec peu de jugeotte, mais croyez-moi qu’en ayant côtoyé ce milieu j’ai appris énormément des dévoués à la musculation ou du sport en général.

Lire plus

Déjà, bien souvent, ceux qui atteignent un niveau élevé en terme de carrure – les bodybuilders pros – ou les coachs par exemple, ont une connaissance très fine à la fois de la chimie et de l’anatomie ainsi que des fonctionnements musculaires/vitaux. Essayez un jour, pas seulement de suivre ce qu’un coach vous dit de faire, mais pourquoi il faut le faire, pour les vrais professionnels, ils sauront vous répondre avec précision sur ce que ce mouvement fait travailler, pourquoi, et pourquoi il est plus utile de travailler comme ci ou comme ça.

Ensuite, il faut savoir qu’il y a un état d’esprit qui peut vous suivre et vous faire beaucoup avancer dans la vie, que ce soit dans le sport ou même en l’appliquant à ce qui vous entoure… C’est justement l’état d’esprit « sportif ». Ce que j’entends par là, c’est que vous verrez des gens qui ont eu ou qui ont des parcours compliqués, difficiles, semés d’embuches, mais que leur état d’esprit est toujours celui de se dépasser, de se dire que c’est possible, que l’on peut gravir une montagne. Ils sont partisans de l’effort, et pas à court terme, ce sont des gens engagés et dédicacés. Ils ont des ambitions et sont bien souvent plein de ressource et de respect face à l’effort. Donc de belles valeurs dont on peut prendre exemple.

"Il a du temps dans sa vie. Si j'en fais comme lui, j'ai plus de vie"

Il a du temps dans sa vie. Mon travail me prend trop de temps. Si j’en fais comme lui, j’ai plus de vie

Hé bien oui, le bodybuilder ou celui qui fait beaucoup de sport a forcément plus de temps que vous dans sa vie. En toute logique.

Lire plus

A la base je suis déjà partisane du principe simple qui est : on trouve toujours du temps pour les choses que l’on désire faire ou les gens que l’on veut voir.

Je pourrais vous citer bien des personnes de mon entourage qui auraient toutes les excuses de dire « le sport ? non pas possible, j’ai un emploi du temps surchargé » et pourtant… A l’instar de Bionic Body par exemple – interview ici -, qui se démène entre un travail à plein temps, un enfant à charge, un handicape physique, un budget restreint et ses entrainements quotidiens… Il ne rate pas une séance. Ou encore le directeur général d’Allianz, un allemand, qui n’a jamais raté une seule séance de renforcement musculaire tous les matins avant d’aller travailler ! Pourtant son emploi du temps devrait égaler largement celui d’un ministre.

Et c’est le « meme » que l’on retrouve systématiquement dans le milieu du body « If it is important to you, you will find a way. If not, you will find excuses » – Si c’est important pour vous, vous trouverez un moyen, si ça ne l’est pas, vous trouverez une excuse.

Donc non, tout le monde n’a pas le temps, tout le monde se donne le temps. A vous d’oublier vos excuses et de vous y mettre.

"Ils se la pètent dès qu'ils ont du muscle"

Alors oui les mecs à la salle ou les nanas qui nous donnent l’impression qu’à la salle ils s’y sentent comme un enfant de 5 ans dans les attractions de Disney… Qu’ils maîtrisent l’utilisation de chaque machine et qu’en plus on dirait des Hulk très énervés en phase de transformation…

Lire plus

Bon tout ceci leur donne un air un peu péteux oui. Et peut être que certains le sont. Mais la majorité croyez-moi, sont très accessibles et se feront un plaisir de vous conseiller ou vous aider dans vos débuts. J’ai pu recevoir par moment de très bons conseils – parfois d’autres moins bons, mais l’expérience vous permettra de sélectionner – donc n’hésitez pas à leur adresser la parole, si c’est uniquement dans le but d’apprendre, car les plus sérieux n’auront pas de temps à perdre, ils sont là pour être efficaces !

Par ailleurs, oui, beaucoup de personnes à la salle prennent des selfies, ou se regardent dans le miroir et ça leur donne l’air très imbus de leur personne. Génération selfie. Mais en dehors d’une partie assez axée sur leur égo, il faut savoir que beaucoup se servent des miroirs pour corriger leur position et d’autres prennent des photos pour faire un point sur leur évolution. Pour la suite, vous jugerez de l’état de la bête sur leur instagram… *petit sourire narquois*

"Je veux juste perdre/prendre d'une partie du corps"

Une très mauvaise idée. Votre corps est développé de base d’une certaine manière pour une raison fonctionnelle. Vous pourrez mettre l’accent sur certains exercices, par exemple les fessiers, mais il est plus que primordial de travailler tout le corps. Pourquoi ?

Lire plus

Tout d’abord parce que ça vous permettra d’avoir une harmonie, mais aussi et surtout car quand vous développez une partie du corps, l’autre qui reste faible, aura tendance à compenser vos lacunes, et vous pourrez vous blesser ou avoir de très mauvaises postures au quotidien.

Des sportifs tels que les tennismans, compensent leur travail régulier sur une partie du corps, en travaillant l’autre aussi régulièrement. Le corps est une machine formidable qui doit être entretenue dans son ensemble, pas seulement esthétiquement mais profondément.

Par exemple, vous serez tout beau à faire des crunchs pour avoir des abdos visibles, et ils le seront cet été… Mais par pitié n’oubliez pas de faire du gainage comme la planche (oui je déteste aussi en faire), ou des exercices comme le soulevé de terre… Ils vous renforceront la ceinture abdominale, donc un meilleur maintien, tant pour votre dos que pour vos viscères !

"C'est de la gonflette / Si tu arrêtes tu dégonfles"

Alors non le bodybuilder n’est pas un ballon de baudruche. Vous pourrez essayer avec une aiguille, il va pas exploser. Il faut savoir que la musculation est soit un sport pour faire ce qu’on appelle du « bodybuilding – construction de corps » ou le powerlifting (soulevé de puissance – comme de l’haltérophilie) soit un complément nécessaire aux sportifs professionnels, à la base.

Lire plus

Donc à la salle vous pourrez croiser des : powerlifter, bodybuilders, boxeurs, judokas, nageurs, joueurs de foot, de basket, de handball et tout autre forme de sport. Tous les sportifs vous diront que la musculation ou le renforcement musculaire sont un mal nécessaire à leur ambitions sportives.

Donc, vous pourrez travailler très différemment et ne pas développer du tout la même chose. Vous pouvez développer la masse musculaire, la force ou l’explosivité.
Et bien souvent les bodybuilders, par exemple, vont développer toutes ces choses à différentes phases de leur travail.
Quoi qu’il arrive, le muscle arrive à un pallier, et pour dépasser ce pallier il devra par exemple monter ses charges pour donner un choc à son muscle et qu’il puisse à nouveau se développer. Donc la force va aussi s’amplifier. Donc non, ce n’est pas de la gonflette, soulevez donc leur charge avec le même nombre de répétitions et nous verrons si la gonflette fait des miracles !

"S'il est musclé c'est parce qu'il prend de la testostérone"

Cet a priori est très répandu, même dans le milieu du body à proprement parler. C’est pratiquement l’une des premières questions qu’on pose à un mec hyper baraque ou une nana très tracée. Alors certes ce sont des pratiques qui existent, on va pas le nier, mais de deux choses l’une…

Lire plus

Prendre de la testostérone, ou des stéroïdes ne vont pas donner du muscle comme ça, par magie. Quoi qu’il arrive un athlète doit travailler, avec acharnement et s’alimenter correctement pour arriver à un résultat, que ce soit en terme esthétique ou de prouesse sportive. Donc pensez d’abord à parler de cela avec un athlète avant de leur parler de testostérone, ça permettra déjà une meilleure approche et qui sait, il sera peut être suffisamment ouvert pour vous dire la vérité ou pour vous donner de bons conseils.

L’a priori par ailleurs aussi répandu qui est que dès qu’on prend des protéines ou de la testostérone on devient musclé est tout aussi faux ! Il faut beaucoup de travail physique pour prendre du muscle, on a rien sans rien. Essayez de manger des protéines et de prendre de la testostérone à foison et restez devant votre télé toute la journée… Vous me donnerez des nouvelles dans 2 ans !

"Si tu fais du sport tu vas grossir"

Alors cet a priori je l’ai rarement entendu, mais c’est la crainte que certaines femmes ont. Qu’en faisant de la musculation ou du sport, on « grossisse ». C’est à dire qu’une certaine masse musculaire prenne plus de place que la place qu’elle a déjà.

Lire plus

Ceci dépendra uniquement de l’intensité et du type d’entrainements que vous ferez. En règle générale cet a priori rejoint le premier, donc vous aurez l’explication de « pourquoi vous ne grossirez pas comme un homme. » Mais il est vrai que si vous faites énormément de musculation – c’est-à-dire plus de trois fois par semaine – et que surtout vous alliiez cela à un programme alimentaire de prise de masse, oui vous auriez des chances de prendre pas mal de muscle qui remplacerait en terme de volume votre masse actuelle…
Mais en réalité vous devriez vraiment le chercher et vous acharnez sur cet engagement, pendant des années.
Donc n’ayez crainte, vous pouvez y aller tranquillement, et allier vos séances de musculation avec du cardio pour vous apaiser dans le fait que vous pourriez « grossir ».

"La musculation c'est pas un sport"

Malheureusement, il m’est arrivé d’entendre cette phrase à plusieurs reprises.
Pourquoi je dis malheureusement ? Car je trouve cet état d’esprit très loin justement de l’état d’esprit sportif que j’ai pu côtoyer, d’athlètes de haut niveau, que ce soit dans le bodybuilding ou dans les sports olympiques. De quelle bouche sort cette phrase ?

Lire plus

Soit de vos amis non-sportifs qui voient la musculation comme de la « gonflette » donc référé au paragraphe précédent… Soit la plupart du temps des « vrais sportifs« , comme ils aiment s’appeler.

D’abord trouvons la définition même de sport ou sportif :

* Sport : Activité physique visant à améliorer sa condition physique.
Ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises.

* Sportif : Personne qui aime ou qui pratique un sport.

Donc en soi déjà, selon la définition pure, la musculation est un sport.

Mais pourquoi s’acharnent-ils à dire que la musculation n’est pas un sport ?

Tout simplement car souvent la musculation est additif à leurs performances sportives. C’est-à-dire qu’un footballeur ne va pas s’orienter vers la musculation par passion, mais parce qu’il est d’ores et déjà passionné par le football et va utiliser la musculation pour améliorer ses aptitudes physiques. Donc la musculation pour eux est un plus. Et que dans leur esprit, sport veut dire finalité compétitive ou résultat de performance.

Par ailleurs, d’un point de vue personnel ; car je pense que c’est l’attitude sportive élitiste.
Un peu comme un artiste professionnel qui va dire que dessiner le dimanche c’est pas de l’art.

Le sportif du dimanche, comme vous et moi, ne sera peut-être pas considéré par une minorité de sportifs professionnels comme « sportif ». Je dis bien minorité, car cet état d’esprit sportif pousse toujours les gens à donner le meilleur d’eux-mêmes, et que la critique d’un sport à un autre est très rare dans le milieu. J’entends davantage des « continue, tant que ça te fait du bien et améliore ta condition physique, voir te motive dans la vie, c’est le principal » plutôt que « ça sert à rien, c’est pas un sport ça« .

La musculation a cela de particulier que c’est un sport qui se pratique seul, avec des finalités très différentes en fonction des personnes qui la pratiquent. Les motivations sont plus ou moins louables d’un individu à l’autre, mais le principal, dans le fond, c’est que vous pratiquiez une activité physique qui vous fasse du bien, plaisir et vous remette en forme.

J’ai du en oublier quelques unes, j’ai fait un répertoire de ce que j’entends de manière personnelle.
Mais je suis curieuse de savoir ce qu’on vous dit aussi, et ce que vous voudriez répondre à ces personnes !

Lâchez des comments !